La petite histoire


L’été 2010 restera certainement marqué pour longtemps dans la mémoire des habitants de la Villeneuve. Pas uniquement parce qu’un de ses enfants, lourdement armé pour braquer le Casino d’Uriage, est mort violemment au pied de son immeuble, mais également parce que les réactions qui ont suivi ont été brutales : actions violentes de certains jeunes du quartier, intervention policière disproportionnée, couverture médiatique axée sur le sensationnel et cultivant la peur, et enfin un discours, le « discours de Grenoble » sans mesure ni retenue, attisant les haines et jouant sur des amalgames.

Au lendemain de ce triste été 2010, à l'initiative de l'Union de Quartier Villeneuve 1, des habitants et associations du quartier ont décidé de constituer un « collectif inter-associatif » rassemblant toutes les forces vives du quartier pour tenter de comprendre et dépasser ces événements. Nous voulions tenir notre place de citoyens, acteurs de la vie de notre quartier, nous voulions continuer à travailler ensemble afin de répondre aux préoccupations de chacun.

Le collectif d'associations et d'habitants ainsi organisé a décidé d'organiser un temps appelé « 3 heures pour la Villeneuve », qui a permis de rédiger un « Livre Blanc ». Ce document a été remis solennellement au maire de Grenoble à la fête de quartier en 2012. Dans ce livre blanc on retrouve un certain nombre de question et de revendications sur les moyens donné à l'éducation et à la prévention et la volonté affirmée des habitant de s'en occuper aussi.

A travers ce collectif, il s’agissait à la fois de renforcer la capacité d'expression et d'action des habitants et de favoriser le travail en commun des associations pour améliorer ensemble la situation du quartier et marquer l'ouverture du quartier sur l'ensemble de l'agglomération. C'est ainsi qu'a été décidé de mener une première action sur la question de la « délinquance » en partenariat avec le théâtre de l'Ancre (Belgique) et le spectacle « Un Homme Debout ».
Le collectif « inter-associatif » est devenu Villeneuve Debout en janvier 2012, après le passage d' « Un Homme Debout » dans le quartier.

image 248380_2135853799384_1337262244_32564540_7832369_n.jpg (93.1kB)